Christchurch et fin de l’Ăźle du sud 🐋

Christchurch et fin de l’Ăźle du sud 🐋

La fin de notre tour de l’üle du sud arrive Ă  sa fin. Avant boucler la boucle, on visite la ville assez atypique de Christchurch. En effet, cette ville a Ă©tĂ© touchĂ©e par deux drames en l’espace d’une dĂ©cennie. D’abord partiellement dĂ©truite par un tremblement de terre en 2011, elle fait ensuite face Ă  un attentat dans une mosquĂ©e en 2019.

Nous passons ensuite quelques jours Ă  Kaikoura, connu pour ĂȘtre un lieu oĂč on peut apercevoir des baleines et des dauphins (et oui rien que ça !). Pour conclure notre pĂ©riple, nous avons passĂ© 3 jours Ă  Titirangi, un magnifique lieu dans les fiords et loin de la civilisation. Heureusement, car on avait vraiment besoin de ça avant de retrouver un nouveau job. 

Christchurch

12h51, le 22 FĂ©vrier 2011, un violent tremblement de terre d’une magnitude de 6,3 frappe la ville de Christchurch faisant de nombreux dĂ©gĂąts humains et matĂ©riels. Si bien que 9 ans aprĂšs, on peut encore apercevoir les sĂ©quelles de cette catastrophe. La ville est encore en reconstruction et nombreux sont les Ă©chafaudages au milieu des rues.  L’église de la ville n’est pas rĂ©novĂ©e pour le moment, un pan de mur est encore complĂštement dĂ©truit.

En attendant les rĂ©parations, on trouve une Ă©glise temporaire, Ă©rigĂ©e par un architecte Japonais. 

Église endommagĂ©e par le tremblement de terre
Église temporaire

Sur un terrain vague Ă  proximitĂ© de l’église, 185 chaises blanches, 185 chaises vides en hommage aux personnes qui ont perdu la vie lors du tremblement de terre de 2011.

MalgrĂ© un passĂ© pas trĂšs joyeux, la ville de Christchurch respire l’espoir et le renouveau.

Le street art, trÚs présent

La ville essaie de passer au-dessus de ces catastrophes et se rénove petit à petit. On peut observer de nombreuses oeuvres de street art un peu partout dans les rues.

Une célébrité en devenir

Et puis, en traversant une place, on s’arrĂȘte quelques minutes Ă  l’ombre, en profitant d’un spectacle donnĂ© par un artiste de rue. Devinez qui il a choisi quand il a eu besoin d’assistance ? On vous laisse regarder la vidĂ©o !

Christchurch Botanic Garden 

Notre jour de visite Ă  Christchurch a Ă©tĂ© le plus chaud qu’on a connu en Nouvelle-ZĂ©lande. Alors pour ne pas trop subir, direction le musĂ©e situĂ© au milieu du jardin botanique. Ici, on y apprend plein de choses sur l’histoire de la ville et les Ă©vĂ©nements qui, au final, ont donnĂ© une certaine Ăąme Ă  Christchurch.

Une fois sorti, le soleil s’est un peu cachĂ© et on profite du jardin pour se balader tranquillement !

Kaikoura

Une fois arrivĂ©s Ă  Kaikoura, notre premier objectif est de voir des baleines. Pour cela, on rĂ©serve une expĂ©dition sur un bateau pour aller voir les baleines. Ce jour-lĂ , on est averti : c’est un « sea sickness day Â», ce qui veut dire que la mer est particuliĂšrement agitĂ©e et que le risque d’avoir le mal de mer est assez Ă©levĂ© ! 

Mais pas de panique, on avait prĂ©vu le coup en achetant des cachets contre le mal de mer. Bon par contre, ils blaguaient pas. La mer se dĂ©chaĂźne et la houle forme des creux de plusieurs mĂštres par moments. RĂ©sultat des courses : Mal de mer 1 – Vincent 0 et aucune baleine Ă  l’horizon (On a tout gagnĂ©â€ŠđŸ˜…). Julie a quant Ă  elle vaincu le mal de mer. Comme quoi avoir des gĂȘnes bretons peut s’avĂ©rer utile ! Heureusement pour nous, la sociĂ©tĂ© avec qui nous sommes partis a pour politique de rembourser 80% du prix du billet dans le cas oĂč on ne pourrait pas apercevoir de baleine, ouf !  

On vous laisse regarder les photos, qu’on a recadrĂ©es pour ne pas vous donner le mal de mer ! Les vagues qu’on peut voir sur certaines photos sont bien plus petites que celles qui Ă©taient proches de la cĂŽte…

  • Kaikoura - en pleine mer
  • Kaikoura - en pleine mer
  • Kaikoura - en pleine mer
  • Kaikoura - en pleine mer
  • Kaikoura - en pleine mer
  • Kaikoura - en pleine mer
  • Kaikoura - bateau de pĂȘche

Avec ce remboursement nous avons retentĂ© notre chance, mais par les airs cette fois-ci ! Et c’était la bonne ! Nous avons vu deux baleines, et en prime nous avions une trĂšs belle vue sur la pĂ©ninsule de Kaikoura et le littoral. Pas de regret (et surtout pas de đŸ€ź) ! 

Pour finir, petit tour sur la pĂ©ninsule de Kaikoura, oĂč on a pu observer des centaines de phoques sur un fond de coucher de soleil !

  • PĂ©ninsule de Kaikoura - phoque
  • PĂ©ninsule de Kaikoura - phoque
  • PĂ©ninsule de Kaikoura
  • PĂ©ninsule de Kaikoura
  • PĂ©ninsule de Kaikoura - coucher de soleil
  • PĂ©ninsule de Kaikoura - coucher de soleil
  • PĂ©ninsule de Kaikoura - lune rousse
  • PĂ©ninsule de Kaikoura - coucher de soleil

Titirangi

Sur la recommandation d’un couple belge rencontrĂ© Ă  Kaikoura, nous nous sommes rendus Ă  Titirangi (petit coin de paradis). Encore merci Ă  eux pour cette adresse, nous n’y serions jamais allĂ©s sinon ! La difficultĂ© d’accĂšs pour s’y rendre fait que c’est un endroit extrĂȘmement prĂ©servĂ©. Effectivement, depuis Havelock, il faut emprunter une route sinueuse et terminer par 25km de chemin de terre Ă  travers le bush nĂ©o-zĂ©landais.

Le saviez-vous ? En Ă©tant sur le point le plus au nord de l’Ăźle du sud, on est plus au nord que le point le plus au sud de l’Ăźle du nord ! (Et bonne chance Ă  vous pour dĂ©crypter ça !)

On se retrouve trĂšs vite pour un de nos derniers articles en Nouvelle-ZĂ©lande (dĂ©jĂ … 😱).

En attendant, et si vous ne l’avez pas dĂ©jĂ  lu, vous pouvez aller voir notre article sur le Mont Cook !

5 thoughts on “Christchurch et fin de l’Ăźle du sud 🐋

  1. Mais tu t’es gourĂ©e ! En Ă©tant sur le point le plus au nord de l’üle du sud, on est plus au nord que le point le plus au sud de l’üle du nord ! Et tu as mis « sud » en dernier ! Si j’ai bien dĂ©cryptĂ©…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *