Le Northland 🐑

Le Northland 🐑

Dernière grande région que nous n’avions pas visitée en Nouvelle-Zélande : le Northland. Il se trouve, comme son nom l’indique, au Nord.

Mais en fait, on en est où là ?

Notre dernier article se passant sur l’île du Sud, on vous fait une petite mise à jour sur notre lieu actuel. Fin février, après avoir terminé l’île du Sud, Julie est remontée vers Auckland pour commencer son aventure de fille au pair. Pendant ce temps, Vincent a un petit peu travaillé puis, a pris le ferry direction l’île du Nord. La situation avec le covid commençant tout juste à se dégrader à ce moment, Vincent choisit donc de rapidement conduire jusqu’à Auckland pour retrouver Julie et la famille d’accueil avant de commencer le confinement.

Début juillet, ce sont le début des vacances scolaires (d’hiver ici). On a donc l’occasion de partir 2 semaines pour visiter le Northland.

Au début, le temps n’est pas trop avec nous. En tout cas, on comprend pourquoi l’herbe est bien verte ici : les averses, ça y va, et toute la journée ! 🌧

Le kauri, espèce endémique du Northland

On commence donc par un musée sur le Kauri, un arbre endémique de l’île du Nord néo-zélandaise, et plus particulièrement de la région du Northland. C’est un arbre qui est présent depuis très très longtemps ici et il mesure jusqu’à 50m de haut et 3m de large. On vous laisse donc imaginer la taille des bêtes !

La sève des kauris était très utilisée, ce qui a réduit drastiquement les forêts, car une fois la sève prélevée, l’arbre meurt. C’est pourquoi il est aujourd’hui un arbre très protégé en Nouvelle-Zélande.

À la suite de ça, on est donc allé voir le kauri le plus haut à l’heure actuelle en Nouvelle-Zélande : le Tane Mahuta. Ce nom signifie « Le roi de la forêt » en maori. Il mesure 51,5m de haut, alors on ne le regarde pas trop longtemps ou c’est le torticolis assuré ! Sinon, pour les connaisseurs, le volume du tronc est de 244,5m3 !

Cap Reinga – le nord du Northland

Quelques kilomètres plus loin, nous voilà arrivés au nord du nord, on ne peut pas aller plus loin.

Ici, deux océans se rencontrent : le Pacifique et la Mer Tasman. On pourrait se dire que deux volumes d’eau qui se rencontrent, ça se mélange et puis voilà, et bien non ! Depuis le phare du Cap Reinga, on peut observer un phénomène assez impressionant. En effet, ces deux océans se rejoignent, mais ne se mélangent pas. On peut voir les vagues provoquées par leur collision formant une ligne qui part de la côte.

En plus d’être un joli endroit en pleine journée, c’est aussi un superbe spot pour observer le coucher ET le lever du soleil ! Malheureusement pour nous, le lever de soleil a été très nuageux, mais on a quand même vu un très beau coucher !

  • Phare du Cap Reinga
  • Phare du Cap Reinga
  • Cap Reinga

Te Paki

En revenant un peu sur nos pas, on s’arrête vers des dunes de sables géantes. Magnifique ! La région du Northland a décidément beaucoup de trésors à nous montrer.

Une fois arrivés, on loue des planches pour faire de la luge de sable. C’est parti pour un peu de sensation et beaucoup d’amusement ! On vous laisse regarder la vidéo en début d’article pour vous faire une idée ! 😉

Kerikeri

Jusqu’ici, la météo n’avait pas été des plus belles (en même temps, c’est l’hiver !). Mais arrivés vers Kerikeri, le soleil est de la partie ! Et ici, dès qu’il y a quelques rayons, les températures remontent vite. Alors on a pu sortir le short et la robe et profiter d’une journée au soleil sur un freecamp en bord de plage.

  • Jolie plage de sable blanc

On décide ensuite d’aller visiter un des plus vieux villages néo-zélandais, construit avec des pierres.
On a également profité du soleil pour marcher vers quelques bien jolies cascades.

  • Lavage de chaussures
  • Arc en ciel

Waitangi Treaty Ground

On s’arrête ensuite sur les terres où a été signé le traité de Waitangi. Aujourd’hui on peut seulement accéder à cette zone en payant une entrée pour le musée de Waitangi. Il faut s’avoir qu’en arrivant en Nouvelle-Zélande, les britanniques ont voulu faire les choses à leur façon face aux maoris. Alors pour ne pas créer de guerre avec les différentes tribus, ils ont écrit un traité qui expliquait comment ça allait se passer et que les chefs maoris ont (en parti) signé à Waitangi en 1840.

Mais problème, les maoris ne parlent pas anglais ! Deux traités ont donc été écrits : l’un en anglais et l’autre en maori. Le traité est court, composé de 3 articles :

  • Premier article : reconnaissance de la souveraineté de la Couronne du Royaume-Uni sur la Nouvelle-Zélande,
  • Deuxième article : garantie aux chefs et à leurs tribus qu’ils continueront à posséder leurs terres,
  • Troisième article : garantie de l’égalité des droits entre maoris et sujets britanniques.

Sauf qu’aujourd’hui, en lisant les deux traités, on s’aperçoit que que la traduction n’est pas exacte et donc plutôt à l’avantage des anglais (les petits malins). Certains mots traduits ne reflètent pas la même chose en anglais et en maori. Et évidemment, les chefs maoris avaient signé la version en maori !

Après quelques temps, les maoris ont commencé à comprendre que ce traité n’était pas équitable et ont essayé de le faire savoir. Quelques années plus tard (et la phrase sur laquelle le musée fini), la reine Elizabeth présente ses excuses aux maoris.

Discours de la reine Elisabeth II

À la fin de la visite (par un super guide !) de l’endroit où a été signé le traité, on assiste à une cérémonie maori. Entre chants et danses, on a été impressionnés de la puissance et de la beauté de cette cérémonie !

  • Pirogue maorie

Comme à chaque fois qu’on visite un endroit qui parle de l’histoire du pays, nous avons beaucoup apprécié cette journée ! Pour en savoir plus sur le traité de Waitangi, on vous laisse consulter cette page (en anglais).

Russel

Juste en face du Waitangi Treaty Ground se trouve Russel, petit village pittoresque de 800 habitants qui était la capitale de la Nouvelle-Zélande pendant 9 mois, au tout début de la colonisation. En effet, c’est dans cette zone côtière qu’ont eu lieu les débarquements des premiers européens à la fin du XIXème siècle. Autrefois, cette bourgade avait mauvaise réputation car de nombreux bandits y habitaient, Russel était considéré comme le « Hell Hole of the Pacific » (le trou de l’enfer du Pacifique).

Avec de nombreux efforts des habitants du coin, ce village a aujourd’hui perdu cette réputation. Et c’est même l’inverse ! Il est connu chez les touristes pour être un endroit romantique.

Whangarei

Avant de rentrer à la maison, on fait un stop aux Whangarei Falls (les cascades de Whangarei). Elles sont assez impressionnantes avec plus de 26m de chute !

Après ça, le beau temps nous a définitivement abandonné pour laisser place, dans un premier temps, à un bon brouillard. Je crois que ce point de vue était définitivement très beau !
Et en soirée, c’était la tempête, mais vraiment !

Brouillard sur Whangarei
Tempête pour notre dernière nuit

Notre récit de voyage en Nouvelle-Zélande est presque terminé… Mais nous avons encore quelques endroits à vous faire découvrir, alors à bientôt !

11 réactions au sujet de « Le Northland 🐑 »

  1. Toujours des images magnifiques !
    Quelle belle parenthèse !
    Cela vous nourrira pendant toute votre vie.
    Et pour moi rendez-vous au French coffee house.
    Plein de bisous.

  2. hydra ссылка это торговая площадка всевозможных товаров определенной направленности. Ресурс работает с 2015 года и на сегодняшний день динамично развивается. Ключевая валюта – криптовалюта Биткоин. Дополнительно для приобретения этой денежной единицы на нашем сайте работают штатные обменники валют. Закупить либо поменять Bitcoin можно с помощью раздела “Баланс” в личном кабинете. Гидра может предложить два метода получения товаров: первый – это клад (магнит, тайник, прикоп, закладки); другой – транспортировка по стране (транспортные фирмы, почта, курьерские службы). Громадное число проверенных магазинов online результативно осуществляют свои реализации на протяжении нескольких лет. На проекте имеется система отзывов, посредством которой Вы можете убедиться в добросовестности продавца. Торговая площадка Гидра приспособлена под разные устройства. В связи с блокированием ссылки Hydra периодично производятся ревизии рабочих зеркал для обхождения блокирования. Прямо за новыми зеркалами появляются и “фейки” торговой площадки Гидра. В основном фейк аналогичен главному веб-сайту hydra, но зайти в личный кабинет не получится, т.к. это фейк и его цель сбор логинов и паролей. Всегда контролируйте ссылка на гидру по которой Вы переходите, а надежнее применяйте действующие ссылки на гидру представленные на нашем сайте и Ваши данные не попадут во владение мошенников.

  3. Wonderful beat ! I would like to apprentice whilst you amend your web site, how could i subscribe for a weblog web site?
    The account helped me a applicable deal. I have been a little bit
    familiar of this your broadcast provided bright clear concept

  4. Have you ever thought about publishing an e-book or guest authoring on other websites?
    I have a blog based upon on the same subjects you discuss and would really like
    to have you share some stories/information. I know my viewers would appreciate your work.
    If you are even remotely interested, feel free to shoot
    me an e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *